Les États-Unis et l'Union européenne saisissent plus de 10 superyachts d'oligarques russes d'une valeur de plus de 3 milliards de dollars.

Par: Maksim Panasovskyi | 23.08.2022, 11:55
Les États-Unis et l'Union européenne saisissent plus de 10 superyachts d'oligarques russes d'une valeur de plus de 3 milliards de dollars.

Les États-Unis et l'Union européenne continuent de faire la chasse aux yachts des oligarques russes proches du président Vladimir Poutine.

Ce que l'on sait

Depuis le début de la grande guerre en Ukraine, les pays occidentaux ont arrêté au moins 13 superyachts, même s'ils se cachent dans des coins reculés du monde avec leurs appareils émetteurs-récepteurs éteints. L'un des navires les plus récemment arrêtés était le yacht de 120 millions de dollars du milliardaire Andrei Guriev. L'oligarque a fait l'objet de sanctions de l'UE et des États-Unis en mars et en août respectivement. Son yacht a été découvert par le FBI dans le port de Falmouth, à Antigua-et-Barbuda.

Des yachts plus coûteux figurent également sur la liste des navires saisis. Par exemple, le 156e Dilbar d'Alisher Usmanov. Sa valeur est de 600 millions de dollars. Le 135e yacht d'Igor Sechin , Crescent , évalué à 190 millions de dollars , a également été arrêté , ainsi que le Valerie (85 m, 140 millions de dollars), La Petite Ourse (70 millions de dollars) et La Grande Ourse (20 millions de dollars) d'Alexey Kuzmichev et le Lady M d'Alexey Mordashov (55 millions de dollars) de Sergey Chemezov .

Le sort des yachts n'est pas encore connu, mais l'un des navires arrêtés sera vendu aux enchères à la suite de la banque américaine JP Morgan. Il s'agit du yacht Axioma appartenant à l'homme d'affaires Dmitry Pumpyanskiy qui n'a pas honoré un prêt de 20 millions de dollars.

Source : Moscow Times

Pour ceux qui veulent en savoir plus :