Un écran à points gonflables a été mis au point pour les malvoyants

Par: Yuriy Stanislavskiy | 12.10.2021, 17:12
Un écran à points gonflables a été mis au point pour les malvoyants

Le gonflement de "points" de membrane en silicone par un gaz brûlant peut être utilisé pour créer un affichage en braille destiné à être utilisé dans divers appareils électroniques.

Imaginez un iPad ou un Kindle pour aveugles, avec un écran braille gonflable qui change de forme en surface lorsque l'utilisateur le touche. Une équipe de recherche dirigée par l'université Cornell a mis au point une technologie similaire : un ensemble de mécanismes hermétiques qui créent des "points" convexes dans une membrane en silicone lorsqu'ils sont déclenchés par des mini-brûlures.

L'un des principaux obstacles au développement d'un affichage braille dynamique pour l'électronique est de trouver comment appliquer la bonne force à chaque point. Les tentatives précédentes utilisaient généralement des moteurs miniatures, des systèmes hydrauliques ou des micro-pompes connectées, mais tous ces mécanismes sont encombrants, compliqués et coûteux, selon Rob Shepherd, professeur associé de génie mécanique et aérospatial au College of Engineering de l'université.

Pour rendre le système plus petit et moins cher, l'équipe de Cornell a travaillé avec des chercheurs de l'Institut Technion de technologie d'Israël pour mettre au point un système d'électrodes moulées en silicone et en métal liquide qui déclenchent une étincelle pour enflammer un mélange préalable de méthane et d'oxygène.

Ce "carburant" circule dans une série de canaux indépendants, chacun d'entre eux menant à une membrane de 3 millimètres d'épaisseur. La combustion rapide force la fine membrane de silicone à gonfler au bon endroit. Un système de fermeture magnétique donne à ces points une forme permanente. L'ensemble du système peut être remis à l'état par défaut par une simple pression.

Le système se compose actuellement de neuf "points", mais les chercheurs espèrent passer à l'échelle supérieure et créer à terme un véritable écran haptique électronique.

Source : techxplore

Illustration : Université de Cornell