... et lâche les chiens de guerre : Apple poursuit NSO Group

Par: Yuriy Stanislavskiy | 24.11.2021, 15:41
... et lâche les chiens de guerre : Apple poursuit NSO Group

Apple a déposé une plainte contre la société israélienne NSO Group et ses propriétaires OSY Technologies. L'accusation de la société américaine découle de l'espionnage avéré d'utilisateurs américains d'Apple par deux sociétés israéliennes. La société demande également au tribunal d'interdire au groupe NSO d'utiliser les services et les logiciels d'Apple pour éviter de nouveaux abus.

Apple a été la dernière entreprise à exprimer clairement sa position contre les actions du groupe NSO, après Microsoft, Meta (Facebook), Alphabet et Cisco Systems. Plus tôt ce mois-ci, les États-Unis ont inclus la société israélienne sur leur liste interdite. Comme vous vous en souvenez peut-être, un autre rapport a été publié cet été sur les actions du groupe NSO, qui a vendu pendant des années son logiciel espion Pegasus à des gouvernements non démocratiques du monde entier, qui a été utilisé pour espionner des journalistes, des personnalités de l'opposition, des dirigeants politiques, des défenseurs des droits humains. et d'autres personnes « indésirables ».

ONS Grouper a créé des outils pour violer la sécurité de divers appareils et produits, vendant ces outils et connaissances aux gouvernements du monde entier. Cependant, le groupe NSO lui-même prétend travailler activement pour empêcher l'utilisation abusive de ses logiciels. Et bien sûr, nous faisons volontiers confiance à ces personnes merveilleuses.

Le procès d'Apple contre l'entreprise rappelle que les outils NSO ont été utilisés dans les campagnes 2021 conçues spécifiquement pour cibler les utilisateurs d'Apple, et que les propriétaires américains des appareils de l'entreprise ont été suivis à l'aide de logiciels espions NSO. La société a créé plus de 100 faux identifiants Apple pour mener les attaques, et bien que les serveurs de la société n'aient pas été directement piratés, ils ont été manipulés pour faciliter ces attaques.

Apple a également déjà annoncé son intention de faire un don de 10 millions de dollars, ainsi que les dommages-intérêts qu'il s'attend à obtenir en sa faveur, au Citizen Lab, à l'Université de Toronto et à d'autres organisations qui ont contribué à faire la lumière sur les actions du groupe NSO.

Une source: ReutersPomme

Illustrations : Sora Shimazaki