BAE Systems va développer un autodirecteur infrarouge pour le système antimissile THAAD d'une portée de 200 km.

Par: Maksim Panasovskyi | 18.08.2022, 17:28
BAE Systems va développer un autodirecteur infrarouge pour le système antimissile THAAD d'une portée de 200 km.

Lefabricant américain Lockheed Martin a signé un contrat avec le britannique BAE Systems pour développer une tête chercheuse infrarouge pour le système antimissile THAAD.

Ce que l'on sait

Lanouvelle technologie sera intégrée dans le système de missiles Terminal High Altitude Area Defense. BAE Systems développera cette technologie dans les installations d'Electronic Systems à Endicott (New York), Huntsville (Alabama) et Nashua (New Hampshire). Ces travaux visent à soutenir les forces américaines et alliées par des contre-mesures aux missiles balistiques.

LeTHAAD a été adopté par l'armée américaine en 2008. Le coût d'un seul complexe est de 2,3 à 3 milliards de dollars. L'armée américaine dispose de deux batteries en état de combat et d'une autre en rotation. Au total, sept batteries figurent au bilan.

Le THAAD utilise des missiles antimissiles pesant 900 kg et mesurant 6,17 m de long. Le système de missiles peut détruire des cibles qui volent à des vitesses allant jusqu'à 4,8 km/sec. La portée d'interception est de 200 km. Le système peut détruire des missiles balistiques ennemis lancés à 3 500 km.

Source: The Eurasian Times

Image : Wikipedia

Pour ceux qui veulent en savoir plus :