General Electric a achevé la phase suivante des essais du moteur adaptatif du F-35 Lightning II, qui permettra d'augmenter l'autonomie de 30 %.

Par: Maksim Panasovskyi | 13.09.2022, 20:29
General Electric a achevé la phase suivante des essais du moteur adaptatif du F-35 Lightning II, qui permettra d'augmenter l'autonomie de 30 %.

General Electric et l'armée de l'air américaine ont terminé les essais d'une deuxième version d'un moteur adaptatif destiné au chasseur F-35 Lightning II de cinquième génération.

Voici ce que nous savons

Le prototype XA100 de la base aérienne d'Arnold a passé la deuxième phase des essais au début du printemps 2022. Le moteur est maintenant prêt à passer à la phase suivante. General Electric est prêt à entamer l'étape de développement de l'ingénierie et de la production.

Le groupe motopropulseur, qui est développé dans le cadre du projet AETP, augmentera la portée du F-35 Lightning II de 30 %. On prétend que l'installation du XA100 fera passer la portée de 2175 km à près de 2900 km et permettra aux chasseurs américains de rivaliser avec les avions chinois.

Dans le même temps, le moteur adaptatif est un développement très coûteux pour l'armée de l'air américaine. Selon le secrétaire de l'US Air Force, Frank Kendall, le coût du projet peut atteindre 6 milliards de dollars. À cet égard, le Pentagone pourrait se rabattre sur l'achat de 70 avions F-35 Lightning, à condition que les avantages du nouveau moteur puissent compenser le manque de chasseurs.

Image : AI Monitor

Approfondissez :